Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

INDISPENSABLE COCCINELLE

Avec 6 pattes, 2 antennes et 4 ailes, la coccinelle est un insecte familier des plus petits comme des plus grands.
Cette fameuse coccinelle est absolument indispensable dans notre jardin, mais savez-vous pourquoi ?
Derrière ses airs d’adorable coléoptère coloré se cache en réalité une bête féroce, une vraie machine à tuer ! La coccinelle est un prédateur redoutable se rassasiant notamment de pucerons. Elle en dévore plus d’une centaine par jour…
Une véritable aubaine pour les jardiniers qui verront leurs rosiers rapidement débarrassés d’une invasion soudaine de pucerons. Elle peut se nourrir aussi d’acariens, de chenilles et de cochenilles voire même parfois de spores de champignons.
Il existe plus de 3000 espèces de coccinelle, dont 90 en France. Des rouges, des jaunes, des oranges…avec 2, 5, 7, 10, 14 ou 15… points (je ne me suis jamais amusé à les compter !). La plus commune en France est la coccinelle à sept points (en photo ci-dessus) qui atteint très rarement l’âge de 2 ans en raison du nombre important d’animaux, insectes ou parasites qui s’offrent volontiers une coccinelle en guise de repas. Vous l’avez compris, le nombre de points sur les élytres de la coccinelle ne représente pas son âge mais nous indique son espèce.
Au printemps, après de longs mois d’hibernation sous un tapis de feuilles, dans un tas de pierres ou encore à l’abri dans votre garage, la coccinelle doit rapidement se reproduire. Quelques jours plus tard, une fois l’accouplement effectué, la femelle pond une cinquantaine d’oeufs jaunâtres qui vont éclore rapidement sous une feuille sous forme de larves. Comme ses parents, la larve de coccinelle se nourrit de pucerons, mais en quantité bien plus importante. Plusieurs centaines de pucerons par jour serviront de repas à ces futures coccinelles. Trois semaines après leur naissance, les larves s’accrochent à une plante pour devenir chrysalide. Huit jours plus tard, la coccinelle est née, ou plutôt l’imago, car à ce stade elle n’a pas encore sa couleur définitive.
Les coccinelles aiment à se nicher dans des endroits étroits et bien au sec d’octobre à mars. Comme nous l’avons fait au Relais du Vert Bois, on peut construire ou acheter des “nichoirs à coccinelles” qui devront être orientés face au Sud, bien au sec. Un petit geste simple qui contribue à préserver la biodiversité…

Comments are closed.