Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

CUEILLETTE SAUVAGE

La cueillette est une activité visant à récolter dans la nature tout ou partie de certaines plantes, champignons ou baies. C’est la plus ancienne activité de l’être humain, destinée au départ à l’alimentation des peuples de chasseurs-cueilleurs. Depuis l’avènement des activités agraires, elle est devenue une source d’appoint ainsi qu’une source de plantes médicinales pratiquée souvent comme un loisir au cours de randonnées…
Champignons, aromatiques, fruits et plantes diverses : la cueillette peut revêtir bien des aspects et permet d’apprendre à mieux connaître la nature tout en profitant de ses vertus. Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi et par définition, une cueillette devrait être limitée en quantité et correspondre à une utilisation privée. Elle ne peut être assimilée au ramassage-ratissage massif pour une revente illicite, pratique trop courante et destructrice pour le milieu.
Bien que simple en apparence, l’activité de cueillette ne s’improvise pas. Il est en effet nécessaire de respecter quelques règles de base que l’on peut développer au travers d’ouvrages comme “Cueillettes Sauvages sans Risque“, “Plantes Sauvages Comestibles” ou bien encore “Le Régal Végétal“. il est en effet important de préserver aussi bien sa santé que les ressources de l’environnement :

  • Ne jamais consommer une plante ou une baie qui ne soit pas formellement identifiée.
  • Cueillir dans un environnement sain, loin des routes et des sites pollués (les champignons notamment peuvent concentrer les polluants dans leur chair)
  • Ne pas mettre dans le même panier les plantes incertaines et celles qui sont identifiées (risque de contamination si elles sont toxiques).
  • Ne jamais consommer de plante à odeur désagréable ! Si vous avez ingéré des baies ou plantes amères, recrachez les immédiatement et rincez-vous la bouche. Au pire elles sont toxiques, au mieux non comestibles.
  • Ne jamais cueillir toutes les plantes d’une même espèce en un lieu donné, il faut toujours en laisser suffisamment pour qu’elle puisse se renouveler l’année suivante.
  • Ne pas détruire la ressource et se soucier de la repousse, le cas échéant, se munir d’un couteau pour couper proprement sans arracher le pied, remettre mousse ou feuilles mortes en place.
  • Se renseigner sur les espèces protégées dans la région avant toute cueillette.
  • Apprendre aux enfants à toujours montrer leur cueillette à un adulte avant de le mettre à la bouche.
  • Ne jamais cueillir de plantes fanées, à moitié sèches, présentant des traces de moisissures, ni de fruits abîmés.
  • Demander l’autorisation de cueillette au propriétaire du lieu s’il y a lieu.
  • Se conformer aux us et coutumes de la région vous donnera du crédit auprès des locaux pour de prochaines cueillettes.
Comments are closed.