Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

AU FIL DES ARAIGNEES

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 2 juillet 2012, la Grande Galerie du Muséum National d’Histoire Naturelle abritera “Au fil des araignées“, une exposition poétique, artistique, scientifique et ludique invitant chacun à découvrir cet animal méconnu, plus souvent objet de répulsion que de passion.
En Asie, l’araignée est considérée comme un lien sacré entre la terre et le ciel, la mythologie grecque rend hommage à ses talents de tisserande, tandis que Victor Hugo la défend dans “les Contemplations“. L’araignée ne laisse dans tous les cas pas insensible…
Nombreux sont ceux qui pensent que l’araignée est un insecte alors qu’en fait, comme le scorpion ou l’acarien, elle est un arachnide. Très bon insecticide naturel, l’araignée avale chaque année en France plus de 400 millions d’insectes à l’hectare ! Contrairement aux insecticides, l’araignée n’attaque pas la couche d’ozone.
L’araignée ne pique pas mais mord lorsqu’elle se sent menacée. Sur les 1650 espèces répertoriées en France, peu sont capables de percer notre peau. 9 fois sur 10 nos boutons sont provoqués par les puces de lits, les punaises ou les moustiques. Et contrairement à ces derniers les araignées ne transmettent pas de maladies. Sur les 42000 espèces répertoriées sur Terre, seule une centaine peut provoquer une réaction chez l’Homme et moins d’une dizaine est véritablement dangereuse. En moyenne, on recense seulement 2 morts par an dans le monde…

Comments are closed.