Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

LES NOISETIERS AUTOUR DU RELAIS DU VERT BOIS

Le noisetier, anciennement appelé “coudrier” est un arbre ou un arbuste commun dans nos campagnes normandes. Il pousse bien en compagnie d’autres espèces comme le frêne ou le chêne et c’est l’un de nos arbres indigènes les plus anciens. Il pousse sur la plupart des sols et sous une grande variété de climats.
On reconnaît facilement le noisetier au printemps, longtemps avant que ses feuilles ne s’ouvrent, grâce à ses chatons jaunes attrayants. Ce sont les fleurs mâles qui produisent quantité de pollen : on peut voir des nuages de cette poudre jaune s’échapper des chatons par un brusque coup de vent. Les fleurs femelles sont moins visibles; petites, de couleur rouge et de forme étoilée, elles poussent sur de gros bourgeons. Une fois pollinisées par le vent, elles sont fécondées et la formation des noisettes commence. En Normandie, les fruits se cueillent en août et en septembre.  
L’émondage consiste à couper régulièrement le noisetier à sa base – en ne laissant que les racines et une petite partie du tronc – pour stimuler sa croissance.  Le bois coupé est enlevé puis trié avant de fournir un matériau de choix pour l’artisanat du bois : le noisetier est utilisé pour les jardiniers afin de créer tuteurs,les panneaux de noisetiers servent pour les claies, les tiges permettent de renforcer les toits de chaume tandis que les coupes plus importantes sont utilisées en guise de charbon de bois.
Les noisettes sont très importantes pour la vie animale des taillis et elles sont pour certaines espèces l’unique source de nourriture en hiver. L’écureuil, qui apprécie particulièrement les noisettes, en récolte une grande quantité avant même qu’elles ne soient mûres avant de les enterrer. La survie du muscardin dépend de sa récolte de noisettes qu’il va manger jusqu’à ce que ses réserves de graisse soient assez importantes pour lui permettre d’hiberner ! Le mulot à gorge jaune (ou mulot à collier) va stocker une quantité impressionnante de noisettes dans les trous d’arbres et les nichoirs abandonnés…
La noisette, est un des oléagineux parmi les plus riches en omega 3 (contre le mauvais cholestérol). Elle est aussi très riche en vitamine E (contre le vieillissement cellulaire), en fibres (contre le cancer du côlon), en cuivre (contre les rhumatismes et les maladies infectieuses), en fer (contre l’anémie), en magnésium (contre le stress), en phosphore (contre la fatigue intellectuelle) et en vitamine B.
Les écorces et les feuilles ont des propriétés astringentes et antidiarrhéiques. Employé comme support d’incantation par les druides, le bois de noisetier a aussi été utilisé par les sourciers et les chercheurs d’or. Cette tradition serait rattachée à la symbolique de fertilité qu’on lui a très tôt attribué (à cause, bien sûr, de l’abondance de noisettes qu’il produit).
Pour la petite histoire, la Turquie est le premier producteur et exportateur mondial de noisettes. Celles-ci font vivre environ 2 millions de personnes. Elles sont cultivées sur les bords de la mer Noire au nord-est du pays. La récolte représente entre 70 % et 80 % de la production mondiale.

Comments are closed.