Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

INDISPENSABLE VASE

La vase des étangs est un élément essentiel du cycle de la vie dans un milieu d’eau douce.
L’envasement est un processus continuel dans les eaux stagnantes. Un étang ou une mare est un réservoir d’eau stagnante alors que, dans un lac ou un canal, l’eau circule, même lentement.
On y trouve des plantes enracinées, émergées ou immergées, qui fournissent abri et nourriture à une population de vers, de mollusques, de crustacés, d’insectes, de poissons et d’amphibiens (grenouilles, tritons, salamandres). La vie se raréfie quand la profondeur augmente, surtout parce que les végétaux sont moins nombreux. Mollusques, larves et annélides (vers annelés, sangsues) vivent au milieu des débris végétaux qui forment la vase des fonds.
Dans ces “eaux dormantes”, un dépôt de sédiments se créé  et les plantes aquatiques vont alors jouer plusieurs rôles importants en :
– libérant de l’oxygène qui permet aux animaux aquatiques de respirer,
– participant activement à l’épuration de l’eau,
– formant des habitats très variés pour de nombreux animaux,
– constituant la base des chaînes alimentaires,
– servant de support pour la reproduction de nombreux animaux,
–  régulant les gros écarts de température de l’eau.
Grâce à la présence de vase, le cycle de la vie s’opère où les animaux et les végétaux vivent en étroite relation, formant un réseau alimentaire complexe : chaque individu se nourrit des uns pour devenir un jour la nourriture des autres. Les végétaux fournissent l’alimentation des végétariens et des micro-organismes chargés de la décomposition. Les animaux végétariens composent le menu des carnivores qui servent eux-mêmes de nourriture à d’autres prédateurs.
Seul point noir lié à la vase, si le curage n’est pas effectué, à un moment ou à un autre par la main de l’Homme, l’envasement mène au bouchage de l’étang qui devient une zone boueuse ou un marécage boisé…

Comments are closed.