Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

LA CHASSE "OUTIL DE GESTION DE BIODIVERSITE"

Période électorale oblige, les sénateurs ont adopté jeudi à la quasi-unanimité, seuls les écologistes s’y opposant, une proposition de loi UMP sur la chasse, qui reconnaît le rôle des chasseurs comme instrument efficace de gestion de la biodiversité”. Une vision surprenante et inquiétante !
La proposition du député UMP Jérôme Bignon a déjà été votée par l’Assemblée nationale le 17 mai 2011. Le Sénat a toiletté et précisé le texte, mais sans en changer l’objectif de modernisation du droit de la chasse.
Cette proposition, “dont il faut relativiser la portée” et qui “n’est pas de nature à réveiller les vieilles passions”, vise à “simplifier la pratique quotidienne de la chasse”, a expliqué le rapporteur socialiste Jean-Jacques Mirassou, de Haute-Garonne.
Le Sénat, sur proposition du rapporteur, a élargi le domaine du chasseur en l’autorisant “dès la première validation annuelle du permis” de chasser sur l’ensemble du territoire national et non plus seulement dans son département. Il est important de rappeler que le nombre d’accidents de chasse n’a jamais été aussi important sur ces derniers mois, les experts rappelant que la connaissance des lieux permet d’éviter un accident de chasse plus de deux fois sur trois. A Gauche comme à Droite, ce point de détail a été sciemment éludé. 
Il a également simplifié et assoupli les conditions de refus de délivrance des permis, délivrances désormais confiées au directeur de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.
Seul le groupe écologiste a voté contre le texte. “Encore un texte sur la chasse! En période de campagne électorale, les promesses vont bon train… Le président de la République sacrifie les oies cendrées sur l’autel électoral. D’ici fin avril, à ce rythme, une cinquantaine d’espèces protégées seront visées”, a ironisé André Gattolin (EELV).
La France a décidément une relation très particulière avec la Nature en général…

Comments are closed.