Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

DES FLAMANTS ROSES DÉCIMÉS PAR LE FROID


Le vent et le froid qui sévissent sur les bords de la Méditerranée dans l’Aude déciment les flamants roses, qui succombent à l’épuisement aggravé par le froid et la fatigue ou meurent les pattes prises dans la glace.
Pas moins de 55 flamants roses ont été ramassés morts, terrassés par le froid, dans les zones humides autour de Gruissan, localité proche de Narbonne et de la Méditerranée, indique le major Gérard Azibert, à la tête des pompiers locaux. Non s’en ajouter “qu’il faut peut-être multiplier par trois (le chiffre de 55) pour être proche de la réalité”.
Avec un vent entre 70 et 90 km/h, une température ressentie aux alentours de -17°C, les étangs et les plans d’eau de la commune et des environs sont gelés.
Venir en aide aux flamants roses est malaisé parce que les échassiers, quand ils ont encore assez d’énergie, ne se laissent pas approcher.
Les pompiers de Gruissan en ont quand même récupéré neuf vivants, dont huit ont survécu et se rétablissaient dans un enclos spécialement construit pour eux dans la caserne, dans un coin du hangar aux camions…

Comments are closed.