Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

LA GRANDE SAUTERELLE VERTE

La grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima) est l’un des plus grands orthoptères que l’on puisse voir en France. Tout le monde la connait : grandes pattes, grandes ailes , elle saute très bien et en plus elle vole ! Sa grande taille et sa couleur verte permettent de l’identifier facilement.
A la différence des criquets dont les antennes sont courtes, les sauterelles ont de longues antennes, celles de la grande sauterelle verte atteignent une fois et demi la longueur du corps.
La couleur dominante est le vert, mais le dessus de la tête, le dessus du thorax et la partie supérieures des ailes sont bruns-roux.
La femelle porte un organe de ponte, “l’ovicapte”, qui est droit chez cette espèce et atteint l’extrémité des ailes antérieures que l’on appelle les “tegmina”. Ces tegmina sont sclérifiées et protègent les ailes postérieures, membraneuses, qui servent au vol. Cette espèce de sauterelle vole en effet très bien.
La grande sauterelle verte est commune dans toute l’Europe occidentale, on la rencontre dans la France entière. Les adultes sont visibles de la mi-juillet jusqu’en octobre. Ils colonisent de nombreux milieux : endroits ensoleillés, bordures de chemins, pelouses sèches, broussailles, friches.
L’espèce fréquente les jardins et les cultures où elle peut être considérée comme bénéfique. 
Accusée à tort de s’en prendre aux cultures, elle est, au contraire, un précieux auxiliaire du jardinier : contrairement au criquet qui est phytophage, la sauterelle est carnivore. Elle mange de nombreux petits insectes : mouches, chenilles et même larves de doryphore, pourtant évitées par la plupart des prédateurs. Il lui arrive de compléter son menu avec des végétaux mais elle ne cause aucun dégât.
Les orthoptères sont des insectes inoffensifs, mais à manipuler avec précaution, la grande sauterelle verte peut mordre avec ses mandibules qui sont puissantes.
La grande sauterelle verte est un insecte chanteur. Ses stridulations se font entendre l’après-midi jusqu’à la nuit. Elles sont puissantes et portent assez loin, c’est un chant haché avec des syllabes par groupes de 2.
Les femelles déposent leurs œufs par groupes ou isolés, au niveau du sol. Ils sont de couleur brun-foncé, très allongés. Le développement des larves dure au moins un an et demi, jusqu’à 5 ans, il y a 7 stades larvaires avant la mue imaginale. Les larves éclosent en avril, elles n’ont pas d’ailes durant les premiers stades de développement.

Comments are closed.