Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

L'HOMME QUI MURMURAIT A L'OREILLE DES ÉLÉPHANTS

Lorsque l’on demanda à Lawrence Anthony, grand défenseur de la nature, de recueillir un troupeau d’éléphants sauvages et traumatisés dans sa réserve de Thula Thula en Afrique du Sud, son bon sens l’incita tout d’abord à refuser.
Quand il sut que les éléphants seraient abattus s’il ne changeait pas d’avis, il décida finalement de les sauver. Au cours des années qui suivirent, Lawrence Anthony devint petit à petit un membre de leur famille, créant des liens inaliénables avec les membres du troupeau. Il comprit alors que ces créatures exceptionnelles avaient beaucoup à lui apprendre sur la vie, la loyauté et la liberté.
Le livre “L’Homme qui Murmurait à l’Oreille des Éléphants” est un véritable un tourbillon d’émotions et de bonheur, un récit captivant, drôle et émouvant de l’aventure vécue par Lawrence Anthony auprès de ces animaux aussi impressionnants que sympathiques.
A une époque où l’on parle beaucoup d’écologie et de protection de l’environnement, Lawrence Anthony s’est engagé sur le terrain et a mis son existence au service des animaux et au service de l’établissement d’un lien véritable et durable entre les animaux et les hommes. 
Lawrence Anthony  a été le fondateur de l’association  The Earth Organization International. Il est devenu célèbre pour avoir parcouru 700km dans le désert au milieu des combats de l’offensive américaine en Irak pour sauver les animaux du zoo de Bagdad. Il a relaté cette histoire dans un magnifique livre intitulé “L’Arche de Babylone : L’Incroyable Sauvetage du Zoo de Bagdad”.
Depuis, il avait fait sa spécialité de la défense de l’environnement et des animaux dans les zones de conflit. En 2007, il s’était rendu au Congo alors que des rebelles avaient pris le contrôle du parc national de Garamba, menaçant d’éliminer les derniers rhinocéros blancs et les dernières girafes pygmées, espèces déjà en voie de disparition. Il avait alors négocié un cessez-le feu avec les chefs rebelles, en les convaincant de la nécessité de sauvegarder leur environnement.
Il s’est battu pour faire adopter par l’ONU une résolution pour la protection de la faune et de la flore dans les zones de conflit avant de décéder il y a peu…

Comments are closed.