Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

VIVE LES PROGRÈS DE LA MÉDECINE VÉTÉRINAIRE


Au zoo Artis, à Amsterdam (Pays-Bas),Win Thida, éléphant asiatique âgé de 44 ans, s’était blessé à l’œil gauche, vraisemblablement avec une branche, en batifolant avec ses congénères. La cornée avait été endommagée et l’œil pleurait continuellement. L’opération qui a duré une heure a consisté à poser  une lentille de contact afin de permettre tant à la cornée de guérir correctement qu’à l’animal de recouvrer la vue.
Outre les accidents de ce genre, les animaux peuvent aussi souffrir de maladies oculaires comme la cataracte par exemple, qui chez eux provoque systématiquement la cécité, contrairement aux humains.
C’est ainsi que l’entreprise allemande Skin & Vision Technologies s’est lancée en 2008 dans la fabrication de lentilles intraoculaires sur mesure pour animaux, du chat à la girafe, comme l’explique cette vidéo de l’AFP. Une otarie, un kangourou et une lionne ont déjà bénéficié de ces lentilles. “Comme les animaux ont une espérance de vie courte, cela signifie une perte de la qualité de vie pour une longue durée”, souligne la responsable de la division vétérinaire de la société.

Comments are closed.