Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

TERRE : LE SEUIL CRITIQUE BIENTÔT ATTEINT


Avec une population qui a doublé depuis 1950, l’état de la planète se dégrade à grande vitesse, et à moins que l’humanité ne change immédiatement de cap, des seuils critiques seront bientôt atteints, souligne un rapport du Programme des Nations-Unies pour l’environnement (Pnue).
Geo-5” est le cinquième rapport sur “L’avenir de l’environnement mondial” qui paraît en préambule au Sommet sur le développement durable, qui se tient à Rio (Brésil) du 20 au 22 juin 2012. Le rapport précédent datait de 2007. “Si cette situation perdure, si les structures actuelles de production et de consommation des ressources naturelles continuent à prévaloir et que rien n’est fait pour inverser la tendance, les gouvernements devront assumer la responsabilité d’un niveau de dégradation et de répercussions sans précédent”, souligne le rapport.
Il est par ailleurs établit que sur 90 objectifs considérés comme prioritaires par les états membres du Programme, seulement quatre ont connu des progrès significatifs.
Le rapport Geo-5 cite l’élimination des substances qui appauvrissent la couche d’ozone, qui devrait éviter des dizaines de millions de cas de cataracte d’ici 2100 et des millions de cancers de la peau d’ici 2050, et la suppression du plomb dans les carburants.
S’agissant du prochain Sommet sur le développement durable, il est intéressant de se replonger 40 ans en arrière : c’était effectivement en 1972 que le premier sommet de la Terre se tenait à Stockholm. Le suivant se tint à Nairobi en 1982. Et puis eut lieu le célèbre sommet de Rio en 1992. Celui qui lança la lutte contre le changement climatique et au cours duquel une enfant de 12 ans pris la parole pour un discours particulièrement poignant (disponible en video ici)
Que de progrès accomplis depuis cette réunion historique de tous les chefs d’État de la planète ! Le réchauffement climatique est maîtrisé, la forêt tropicale est entièrement protégée, les océans sont gérés durablement, les animaux sont protégés et respectés, quant à l’effondrement de la biodiversité, elle est définitivement stoppée… Bien sûr, je plaisante !
Aucune avancée notable n’a été enregistrée. Sinon la capacité des dirigeants du monde à se gargariser de petites avancées imperceptibles. Alors, qu’espérer du prochain sommet qui se tiendra de nouveau à Rio du 20 au 22 juin 2012 ? Probablement rien. Les États-Unis ont déjà fait savoir qu’ils ne voulaient pas entendre parler d’engagement ferme, quant aux Chinois…
Inutile d’espérer une reprise sérieuse des négociations sur la maîtrise du réchauffement. Elles continueront de patiner dans le vide. Malgré la chronique d’un échec annoncé, une centaine de chefs d’État seront présents et près de 75 000 délégués.

Comments are closed.