Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

LES ANIMAUX EXPERTS EN AUTOMÉDICATION


Comme nous les animaux savent trouver de quoi se soigner dans leur environnement pour panser leurs plaies, se débarrasser des parasites et apaiser leurs petits maux au quotidien. On appelle cela l’automédication
En Alaska, par exemple l’ours brun Kodiak fabrique sa propre crème apaisante contre les problèmes de peau en déterrant les racines d’Osha qu’il va longuement mâchouiller pour en libérer des substances actives. La bouillie obtenue lui servira d’onguent dont il s’enduira…joyeusement !
Au Kenya, les éléphants vivant sur les plaines de Tsavo sont des animaux à qui la routine alimentaire herbivore convient parfaitement sauf…que les femelles enceintes sont capables de parcourir des kilomètres pour trouver une espèce précise d’arbuste : le Cordia Goetzei qu’elles dévorent en entier. Pourquoi ? Réponse simple : la plante en question est capable de déclencher les contractions utérines qui vont les aider à mettre bas…
Lorsqu’elle suivait les chimpanzés dans le parc naturel de Kibale (Ouganda), le docteur Sabrina Krief du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris a fait une intéressante découverte : un jeune mâle chimpanzé gravement blessé à l’orteil au cours d’une bagarre n’a pas hésité à se gaver de tiges d’Acanthus pubescens, une plante connue des autochtones pour guérir efficacement des infections cutanées tout en consommant des fruits de Ficus sur, très efficaces contre les abcès.
En Tanzanie, les Colobes rouges sont friands de feuilles d’amandiers, un mets plein de protéines mais qui contient aussi des tanins et phénols irritant l’estomac. Pour apaiser leurs douleurs gastriques, ces singes gourmands consomment régulièrement du charbon qu’ils trouvent principalement à l’intérieur d’écorces séchées ou dans la terre. Ce “remède” absorbe les toxines comme une éponge et prouve une fois de plus que l’homme n’a pas la primeur de l’automédication dans la nature…
La suite de cet article sera publiée demain : merci de votre fidélité !

Comments are closed.