Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

LE CYNORRHODON, UN FRUIT MYSTÉRIEUX


Le fruit de l’églantier (ou “rosier sauvage”), porte le drôle de nom de cynorrhodon, un mot compliqué qu’on n’arrive difficilement à écrire et à prononcer et qui vient du grec kunorodon, signifiant littéralement « rose de chien » (par allusion à ses propriétés alléguées de protéger contre les morsures de chiens enragés).
Le cynorrhodon est un fruit charnu ovoïde allongé, plus ou moins globuleux selon les espèces et variétés, de 15 à 25 mm de long et que l’on trouve en automne et en hiver.
Très riche en vitamine C – toutes proportions gardées, la baie de cynorrhodon serait 20 fois plus riche en cette vitamine que l’orange – on l’a employée pour combattre les infections, la grippe tout particulièrement. On raconte que durant la deuxième grande guerre, les Anglais et les Scandinaves étaient entièrement privés d’agrumes et qu’ils comptaient exclusivement sur la confiture de baies d’églantier comme source de vitamine C.
Toutefois, le cœur du cynorrhodon contient des poils urticants (que l’on utilise depuis la nuit des temps comme “poil à gratter”). Pour cette raison, le  cynorrhodon est également appelé “gratte-cul”. Ces poils urticants peuvent irriter le tube digestif et c’est pour cette raison principale qu’il faut les retirer en ouvrant et en vidant les fruits…
Le fruit de l’églantier s’utilise surtout cuit en confitures maison et artisanales (la confiture de cynorrhodons ou confiture d’églantine en Alsace), en gelées, marmelade et ketchup, en sirops et liqueurs, seules ou mélangées à divers autres fruits. On peut aussi, plus simplement, plonger les fruits dans l’eau frémissante pendant 5 minutes et filtrer la tisane avant de la déguster.
De nombreuses peuplades amérindiennes consommaient les cynorrhodons comme un excellent aliment de survie dans la mesure où ils restent accrochés au plant tout l’hiver. Certaines peuplades en faisaient une décoction ou une bière.
Les Cynorrhodon du Relais du Vert Bois font le bonheur des oiseaux et des écureuils dès le premiers jours de l’automne…

Comments are closed.