Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

L'HUMUS : UN MÉCANISME ESSENTIEL À LA VIE


“Les Feuilles mortes se ramassent à la pelle…” On connaît ces paroles de Jacques Prévert chantées notamment par Yves Montand ou Françoise Hardy !
Mais dans la nature, c’est le contraire : elles restent au sol et participent à un mécanisme essentiel à la vie au travers du recyclage de la matière organique.
Imprégnées par les pluies automnales, les feuilles tombées à terre se retrouvent rapidement recouvertes d’un “feutrage” constitué de bactéries, d’algues microscopiques et de champignons.
Tous ces micro-organismes commencent à décomposer la matière organique constituée par les feuilles. Ces fragments végétaux prédigérés sont ensuite récupérés par les petits animaux tels les vers de terres, les escargots, les limaces mais aussi les mille-pattes, les cloportes et les acariens qui les déchiquettent puis les ingèrent.
Une partie des débris végétaux n’est pas digérée et se retrouve dans les excréments de cette “micro-faune”.
Des bactéries et des champignons prennent alors le relais pour finir de dégrader la matière organique qui se retrouve enfouie et assimilée dans le sol, formant alors ce qu’on appelle “l’humus”.
Au printemps, la terre enrichie par toute cette substance nutritive fournira aux plantes les éléments nécessaires pour synthétiser de la nouvelle matière vivante. CQFD !

Comments are closed.