Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

DISCUSSION SUR L'ESPÈCE


J’ai été élevé au milieu des animaux et je me suis souvent posé la question sur la différence entre race, variété et espèce.
On parle en effet souvent d’espèce menacée, on dit encore que tel animal est proche de tel autre mais chacun appartient à une espèce différente.
L’espèce est en fait l’unité de base de la classification des êtres vivants. On doit ce concept non pas au célèbre Darwin mais à Linné, botaniste suédois du XVIIè siècle, qui imagina un système de classification hiérarchique des êtres vivants et des minéraux.
Le savant réunissait dans une même espèce tous les individus identiques entre eux et avec le spécimen type, c’est à dire l’exemplaire ayant servi à décrire l’espèce à partir de caractères morphologiques. Et toujours depuis Linné, chaque espèce est désignée, en latin, par le nom du genre qui la contient, suivi d’un adjectif ou d’un nom propre à l’espèce : Felis catus est le chat, Panthera leo le lion. Ces noms s’écrivent en italique. L’initiale du nom générique est en majuscule, celle du nom d’espèce en minuscule. On appelle cela la “nomenclature binominale”.
Petit bémol : on pensait à l’époque que Dieu les avait créées au moment de la création du monde et et qu’ils étaient tous des copies conformes ! Ce principe vola en éclats avec les découvertes dans le domaine de l’évolution : la variabilité est la règle au sein des espèces (les individus sont différents les uns des autres) et celles-ci se transforment au cours du temps par le jeu de la sélection naturelle…
Au milieu du XXè siècle, cette idée conduit à une nouvelle définition qui, outre la ressemblance entre individus (morphologique, physiologique, génétique…) , tient compte du fait que ceux-ci peuvent se reproduire entre eux et donner des descendants viables, et eux-mêmes…inter-féconds. Autrement dit, l’âne et le cheval peuvent se reproduire entre eux mais leurs descendants ne seront jamais féconds : CQFD, ce sont bien deux espèces différentes !
Pour la petite histoire, savez-vous la différence entre le bardot et le mulet ?
Et bien, le bardot (mâle) ou la bardote est issu du croisement entre une ânesse et un cheval étalon tandis que le mulet (mâle) ou la mule (femelle) est un croisement entre un étalon âne et une jument cheval.

Comments are closed.