Relais du Vert Bois – Gite Normandie pour 8 personnes

AIDER A LA CONSTRUCTION DES NIDS

 

Si la bière attire les limaces, la mousse attire les oiseaux.
De nombreuses espèces, dont nos chères mésanges et le troglodyte, en garnissent les cavités dans lesquelles ils nichent et confectionnent un nid épais, moelleux, douillet et bien chaud. Pas de mousse, pas de nid !
Dès le printemps, les oiseaux la prélèvent dans les pelouses, sur les pierres et les troncs d’arbres ombragés. Laissez alors de côté brosse, raclette, chaulage des troncs, sulfate de fer et autres scarificateurs. Après tout, un tronc bien moussu, si ce n’est pas celui d’un fruitier, est fort joli et digne d’intérêt. Repoussez si possible la première tonte de la pelouse, ombragée et moelleuse à souhait, qui pourra se révéler un incroyable lieu de “prélèvement”.
A la saison des nids, il est également facile d’apporter sa petite contribution à la collecte des matériaux en mettant à disposition des oiseaux toutes sortes de fibres : poils du chat, brindilles, morceaux d’écorce, foin, etc. Il est évident que la nature autour environnante est assez riche en matériaux et que nos amis ailés n’ont pas un impérieux besoin de notre aide, mais cela enchante ma fille Garance de regarder  le petit manège autour de ces “magasins” d’approvisionnement en libre-service.
A la fin de la nidification, nous retrouvons certains de ces matériaux  et c’est finalement une grande satisfaction de voir que ces éléments douillets ont contribué à l’élevage des futurs oiseaux de notre jardin.
Si vous faites comme nous au Relais du Vert Bois, les oiseaux du jardin vous remercieront en supprimant d’innombrables pucerons, chenilles et limaçons !

Comments are closed.